Micro Finance

 Le Programme « Micro Crédit »

Au 1er août 2015, 14’011 prêts de 5’000 et 7’500 roupies ont été accordés aux familles pauvres

 

Dans le but d’assurer le fonctionnement des écoles et des centres Ecoles de la Terre, nous avons décidé d’adopter une politique de financement autre que celle dite de charité. Cette nouvelle approche s’explique de la manière suivante : si nous voulons promouvoir à plus long terme l’éducation des enfants les plus démunis, nous devons également contribuer à l’accroissement des revenus de leurs familles, afin que celles-ci puissent améliorer leur niveau de vie et participer plus activement à leur éducation.

 

Nous avons lancé notre programme Micro Finance qui consiste en l’octroi de prêts aux mères habitant les zones urbaines et semi urbaines. Nous voulons améliorer les conditions socio-économiques des familles par le soutien à la création de petites entreprises. Ces familles, en priorité celles de nos élèves, peuvent développer des micro-entreprises dans les domaines tels que de l’agriculture, l’élevage, les services, l’artisanat, la petite manufacture, les transports et les marchés.

Les bénéfices réalisés dans ce programme, soit les intérêts des opérations de crédit, sont intégralement attribués au fonctionnement de nos centres scolaires et médicaux. Ce nouveau programme fonctionne depuis l’automne 2009 et connaît, depuis son lancement, un grand succès.

Au 1er août 2014, « Ecoles de la Terre » a octroyé par le programme « Microfinance » un volume de crédits de 73’692’500 roupies indiennes, soit l’équivalent de 1’228’200 francs suisses sur la base d’un cours moyen de 60,00 (Roupie indienne contre Franc Suisse). Les familles, par l’intermédiaire des mères, ont ainsi bénéficié de 14’011 prêts grâce à notre programme mis en place dans less Branches Ecoles de la Terre au Bengale occidental – dans les îles Sunderbans -, au Bihar – dans le district de Gaya, et au Rajasthan – dans le district de Jaisalmer. Pour atteindre ce résultat nous avons eu recours à l’appui logistique d’un institut de formation en micro finance basé à Calcutta, la société « Creditwatch » et bénéficié de ses compétences en Inde pour la formation de nos équipes et le suivi de nos opérations. Vous pouvez visiter son site web à l’adresse suivante : www.creditwatchindia.org

Notre objectif à court terme est d’accroître de façon régulière notre volume d’activités afin de devenir le plus rapidement possible autonomes pour ce qui touche au fonctionnement de nos écoles, nos centres d’apprentissage et nos unités médicales.

La méthode d’Ecoles de la Terre

Le montant des prêts est fixe pour toutes les emprunteuses ; il se chiffre à 5’000,00 roupies indiennes, l’équivalent de 100,00 à 120,00 francs suisses. Celles-là sont rassemblées en groupes de cinq femmes ; dans chaque groupe, les bénéficiaires se connaissent très bien et habitent dans le même environnement, village ou quartier ; elles sont solidaires, aussi bien en ce qui concerne leur devoir d’entraide mutuelle dans leur entreprise, que leur responsabilité financière face au bailleur de fonds, c’est-à-dire Ecoles de la Terre.

La durée des prêts porte sur 40 semaines. Chaque semaine, le quarantième du prêt, soit 125 roupies, est remboursé avec la part d’intérêt, soit 12 roupies, de manière fixe pour toute la période du crédit. Le prêt initial de 5’000 roupies rapportera donc à Ecoles de la Terre 480 roupies à l’issue de la durée totale du prêt. A ce jour, la totalité des prêts octroyés ont un taux de remboursement de 100%. Ce système, prévoyant des remboursements à terme fixe et hebdomadaire, permet aux femmes de bien maîtriser leurs crédits, de réduire aussi bien la durée que le coût réel du prêt et de pouvoir bénéficier d’un nouveau prêt à l’échéance, voire plus tôt, en principe après 20 semaines, si la bonne marche de la micro-entreprise le demande et l’autorise.

La force du microcrédit s’explique par les petites sommes mises en jeu que les banques traditionnelles rechignent à prêter, de même que des taux d’intérêt certes supérieurs aux taux de base bancaires classiques mais très inférieurs aux taux pratiqués par les usuriers auxquels les pauvres s’adressent encore trop souvent. En Inde, ces taux peuvent atteindre des sommets de l’ordre de 360% par an.

Pour l’administration des prêts, Ecoles de la Terre utilise ses structures déja existantes . Nous avons notre propre personnel qualifié, nos locaux administratifs, un suivi des dossiers par notre système de gestion informatique, ce qui réduit en grande partie les coûts du programme. Si bien que les bénéfices réalisés sont intégralement affectés aux écoles, aux centres d’apprentissage et aux unités de santé. C’est dans cette interface que la micro-finance prend tout son sens pour Ecoles de la Terre.

L’interface Creditwatch – Ecoles de la Terre

Au chapitre « Plate-Forme Micro Crédit« , vous obtiendrez maints détails sur les opérations de chacune de nos Branches – Bengale occidental, Bihar et Rajasthan. Cette plate-forme internet a été créée par la collaboration entre la société Creditwatch de Calcutta et Ecoles de la Terre Association à Genève. Vous pouvez, sur ce site, consulter tous les documents du programme Micro Finance et suivre nos livres comptables tenus à jour chaque semaine par nos responsables des programmes de Bodhgaya – pour le Bihar -, de Jaisalmer – pour le Rajasthan – et de Raidighi – pour le Bengale.


Galerie EDLT

musique05_77.jpg Fete Musique 2005
coolheure_38.jpg Soirée Coolheure
DSCN8724.JPG Paléo 2009
paquis04_17.jpg Marché au Paquis 2004
Picture 017.jpg Rajesh en Suisse 2006
Event02_38.jpg Soirée EDLT en 2002
Event03_38.jpg Soirée EDLT en 2003
event08_38.JPG Soirée EDLT en 2008
soiree09_42.JPG Soirée EDLT en 2009
onex03_42.jpg Soirée EDLT en 2007 à Onex

Calendrier

<< Avr 2017 >>
LMMJVSD
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

EDLT QRcode

QR code